Comment identifier les boutons de manchette en or ?

Simples et anodins d’un premier coup d’œil, les boutons de manchette en or sont très plébiscités par la gent masculine. Mais pourtant l’adage le dit si bien “tout ce qui brille n’est pas essentiellement de l’or”. En effet, bien que vous ayez acheté ces accessoires en or chez un bijoutier spécialisé ou encore dans une boutique de mariage, les risques de fraudes sont toujours présents. Et pour en avoir le cœur net, vous pouvez vous rendre chez un bijoutier qui saura distinguer le vrai du faux en un clin d’œil. En revanche, si vous ne désirez pas recourir au service de ces experts, il existe des méthodes qui ne sont certes pas infaillibles, mais qui vous permettront de reconnaître l’or véritable.

Comment distinguer le vrai du faux ?

Pour ne pas tomber dans certains pièges, vous pouvez user de la bonne vieille méthode de l’aimant. Il s’agit d’un outil très puissant qui peut être utilisé tant pour les accessoires en or que les bijoux. Le procédé est tout à fait simple, il suffit de prendre n’importe quel aimant, de préférence celui d’un ordinateur, et de le faire passer au-dessus des boutons de manchette. Si ce dernier est attiré par l’aimant alors ce n’est pas de l’or. Aussi puissant soit-il, l’or ne sera jamais attiré par un aimant. Cependant, ce test rapide n’est pas toujours fiable. En effet, le test de l’aimant permet de vérifier qu’il ne s’agit pas de fer. Toutefois, ce test n’écarte donc pas l’hypothèse du plaqué, c’est-à-dire le fait de couvrir un autre métal d’une fine couche d’or. Dans ce cas, il faut alors recourir à d’autres méthodes beaucoup plus efficaces et plus concluantes.

Comment vérifier des boutons de manchette en or?

Dans certains pays comme la France, la fabrication de l’or doit suivre des règles spécifiques. Celles-ci sont, bien entendu, des dispositions légales. Cela se justifie vu la préciosité du matériau. En effet, depuis de nombreuses années, tout bijou en or doit avoir ce qui peut s’apparenter à sa pièce d’identité.

D’une part, il y a le poinçon de responsabilité qui indique l’orfèvre auteur du bijou. D’autre part, il y a le poinçon d’Etat qui indique le teneur en or de l’objet. De ce fait, les parures mais aussi les boutons de manchette doivent comporter tout au moins 2 poinçons qui symbolisent l’authenticité de la marque de l’objet. Mieux vaut alors se documenter sur les réglementations en vigueur et se renseigner sur les poinçons du fabricant.

Pour la vérification, vous pouvez vous munir d’une loupe et observer l’accessoire de plus près. En adoptant le bon angle, vous allez certainement y discerner les codes vous permettant ainsi de savoir à quoi vous en tenir.

L’hippocampe indique la présence d’un or de 24 carats, soit une pureté de 100%. Un tel or est bien trop mou pour pouvoir servir dans la confection des boutons de manchette.

Si vous y retrouvez une tête d’aigle ou une chouette alors il s’agit d’un bouton de manchette en or de plus de 18 carats. La teneur en or est alors de 75% et les 25 % restants sont constitués, d’argent et de cuivre.

En revanche, si vous y discernez la coquille de Saint Jacques alors l’accessoire est fait d’un or de 14 carats, ce qui dénote une pureté de 58,5%.

Enfin, les formes de trèfles prouvent l’authenticité d’un or de 9 carats, soit 37.5% de métal pur. À défaut de ces marques, l’accessoire en question est du contreplaqué ou du bronze.

Quelle est la méthode la plus simple et la moins onéreuse ?

Si vous n’avez pas le temps de passer chez un bijoutier, alors il est aussi possible de constater la valeur des boutons de manchette en or avec un chiffon. Malgré tant de simplicité, cette méthode reste une alternative séduisante. Il vous suffira alors d’acheter un simple chiffon de nettoyage et de frotter vigoureusement l’accessoire avec. Si le tissu parvient à enlever le doré alors les boutons de manchette ne sont pas en or. C’est un moyen assez simpliste, mais qui épargnera aussi votre portefeuille.

Quelle est la méthode la plus efficace?

Outre l’aimant et le poinçon, effectuer un test avec de l’acide nitrique vous permettra également de reconnaître les véritables boutons de manchette en or. Disponible dans les pharmacies, cette substance chimique a pour effet de délaver la couleur dorée de l’objet. Comme il s’agit là de mettre en œuvre des principes scientifiques, ce type de test sur l’or est plutôt fiable.

Pour ce faire, il faudra mettre les boutons dans un contenant et y verser quelques gouttes d’acide nitrique. Il faudra, ensuite, attendre entre 5 à 10 minutes pour constater une quelconque réaction chimique. S’il n’y a aucune réaction alors l’authenticité de la matière est prouvée. En effet, grâce aux propriétés liées à l’oxydoréduction, l’or ne peut être attaqué par l’acide nitrique. Dans le cas contraire, une texture verte apparaîtra sur les boutons. Néanmoins, il faudra faire attention dans la manipulation de l’acide nitrique, les éventuelles projections sur la peau peuvent s’avérer très dangereuses.

Qu’en est-il des méthodes malignes?

À l’instar de l’acide nitrique, les objets en céramique sont aussi des outils fiables vous permettant de distinguer un vrai bouton de manchette en or du faux. Nul besoin de faire des mains et des pieds, car une assiette en céramique fera amplement l’affaire. Vous devriez alors frotter les boutons contre cette dernière. Si l’accessoire affiche une trace noire alors ce n’est pas de l’or.

Qu’en est-il des tests les plus fiables ?

Malgré les tests que vous aviez déjà effectués, vous n’êtes toujours pas convaincus de l’authenticité des boutons de manchette en or. Si tel est le cas alors vous pourrez vous procurer un appareil pour tester le matériau.  Ils sont certes onéreux, mais le résultat escompté reste tout à fait fiable. Le principe est assez simple, car il faut faire circuler un courant électrique dans ces boutons. L’appareil se chargera par la suite de vous révéler s’il s’agit réellement d’un or avec un titrage précis de 9 à 24 carats.